mardi 29 janvier 2013

No et moi

No et moi 

Delphine de Vigan

 

Synopsis
Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage.
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.
 
Mon avis:
 
J'ai choisi ce livre par curiosité vu le succès qu'il a obtenu, un vrai best-seller. Je ne m'attendais pas à grand-chose et pourtant j'ai  été séduite! J'ai immédiatement regardé le film réalisé par Zabou Breitman qui m'a également beaucoup touchée. On entend souvent dire que "le film est moins bien que le livre", mais je ne suis pas de cet avis. Il est évident qu'1 heure 30 de film ne peut pas contenir autant de détails et certaines scènes doivent être coupées. Cependant j'ai trouvé l'adaptation cinématographique très émouvante et pleine de sensibilité. Si je n'avais pas lu le livre, ça aurait été un coup de coeur. ça ne l'a pas été uniquement parce que je savais ce qui allait se passer, et je m'étais créée ma propre idée des personnages.
 
Pour en revenir au roman, j'ai donc beaucoup aimé et ai été touchée par trois personnages en particulier: Lou, No et la mère de Lou. Lou est la narratrice, elle a treize ans et est surdouée. Elle est juste adorable et touchante, pleine d'humanité et de compassion. No est la jeune sans-abris qui, sous une carapace forte,  est rongée par la souffrance d'une enfance et un quotidien difficile. La mère de Lou est une femme brisée qui n'arrive pas à se remettre d'un drame, mais qui peu à peu va évoluer au fil du roman. Ce livre est plein d'émotion, de sensibilité, d'humanité, de compassion. J'ai personellement été émue en lisant certains passages, la situation horrible de No, la souffrance de la mère de Lou, et la solitude de Lou elle-même. L'arrivée de No dans cette famille va bouleverser leurs vies à tous, et également celle du Papa de Lou et de Lucas son camarade de classe plus âgé.
 
Bref je recommande ce livre très simple. Les mots sont "justes": pas de fioritures, pas de "blablas" inutiles. Il se lit presque trop vite. Mais ce fut un petit coup de coeur pour moi!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire